RESEAU NATIONAL DES ORBES C.F. - CONTACTS TEMOINS & ENQUÊTEURS - ORBES - PARANORMAL - UFOLOGIE Forum Index

RESEAU NATIONAL DES ORBES C.F. - CONTACTS TEMOINS & ENQUÊTEURS - ORBES - PARANORMAL - UFOLOGIE
Réseau D’étude et d’enquêtes des Orbes, des Ovnis et d’Observation des phénomènes paranormaux & inconnus - RDO C.F. c'est 5 111 791 pages consultées par 507 888 visiteurs depuis 2011

  portal.php Portail   index.php Forum   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

L'extraordinaire affaire Robert Taylor en Ecosse

 
Post new topic   Reply to topic    RESEAU NATIONAL DES ORBES C.F. - CONTACTS TEMOINS & ENQUÊTEURS - ORBES - PARANORMAL - UFOLOGIE Forum Index -> GROUPE UFOLOGIE DU R.D.O. -> PORTAIL DES CAS HISTORIQUES D'OVNI ET DES OVNIs EN DEBAT -> RR4 - RR5 LES ENLEVEMENTS ET LES DISPARITIONS
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Adama RDO75
Administrateur, Président-fondateur du RDO
Administrateur, Président-fondateur du RDO

Offline

Joined: 21 Mar 2011
Posts: 25,717
Localisation: Île de France - Citoyen du monde

PostPosted: Wed 10 Jul - 11:22 (2013)    Post subject: L'extraordinaire affaire Robert Taylor en Ecosse Reply with quote

 
L’affaire Robert Taylor – Dechmont Woods (9 novembre 1979) 
 
 
Une journée de travail ordinaire 
Le 9 novembre 1979, à environ 10:00 du matin, Robert Taylor, un homme marié, père de cinq enfants, âgé de 61 ans, résidant à Livingston et ouvrier de sylviculture employé par Livingston Development Corporation à quitté son domicile. A environ 10:30 du matin, il a garé son pick up au bord d’un chemin menant à une plantation au bas de Dechmont Law, un bois bordant la forêt de Dechmont, juste au bord de l’autoroute très fréquentée M8, près de Livingston, Lothian occidental en Ecosse.  
Il s’était garé aussi près que possible d’une clairière dans cette plantation, qu’il devait inspecter pour vérifier s’il s’y trouvait des vaches ou des moutons perdus, ce qui faisait partie de son travail.  
Accompagné de son setter irlandais Lara, il a suivi ce qui restait à parcourir d’une voie à travers la pente inférieure de la colline de forêt, a tourné en un coin et émergé dans la clairière. 
L’OVNI 
Dans la clairière, devant lui, se trouvait un grand objet circulaire, d’environ 20 pieds de large et 12 pieds de haut, reposant sur le sol ou planant juste au-dessus.  
Il a paru être constitué d’un matériau métallique gris foncé avec une texture évoquant le papier émeri, dont des parties devenaient comme semi transparentes parfois, laissant voir les arbres derrière lui, comme si l’objet essayait de se camoufler.  
Un anneau saillant faisait le tour de la circonférence de l’objet, juste à mi-chemin de sa moitié basse, et Taylor a pensé qu’il l’a rappelé le bord d’un chapeau. Une ligne de bras tournants était placé sur cette jante. Quelques parties sombres ont été vues sur le corps de l’objet, lesquelles ont ressemblé à des hublots.  
L’objet n’a émis aucun bruit. Lara, sa chienne, qui était à ses côtés, s’est figée sur place et a regardé l’objet, comme Bob Taylor. 
Deux sphères 
Tandis qu’il observait sans bouger, deux objets sphériques avec des pointes ont chuté du bas de l’objet plus grand. Ces deux sphères étaient aproximativement de deux pieds de large et il les a plus tard décrites comme étant tout à fait semblables à des mines marines telles qu’utilisées lors de la deuxième guerre mondiale, sauf que les pointes étaient plus longues que celles de mines marines, donnant un diamètre pointe comprise d’environ 3 pieds. Les sphères paraissaient métalliques, semblables au matériel de l’objet plus grand, et faisaient des bruits de succion effrayants faits pendant qu’elles tombaient de l’objet et impactaient la terre humide. 
 
Rencontre très rapprochée 
« Ces choses genre mines marines sont sortis d’au-dessous et ont saisi mon pantalon et l’on déchiré jusqu’à ma peau ». 
Tandis que Taylor regardait avec stupéfaction et crainte, les deux sphères avec leurs pointes se sont précipitées vers lui depuis la direction de l’objet, en rebondissant et roulant au sol. Son chien aboyait maintenant très fort.  
Les deux sphères sont arrivées à lui en roulant rapidement de concert vers ses pieds gauche et droit. Les pointes des sphères se sont allongées et se dont fixées aux pantalons de Bob en le tirant vers le plus grand objet, déchirant le tissu de son pantalon ce faisant. Taylor entendait maintenant un net sifflement et sentait une odeur acre qui l’a fait tousser.  
Il a alors perdu conscience et s’est effondré sur place, juste après avoir entendu un son net semblable à celui d’une canne battant l’air vigoureusement. 
Pénible reprise de conscience 
« Quand je suis revenu à moi j’ai entendu un bruit de quelque chose se déplaçant très rapidement au loin dans la distance. J’ai fini par arriver à me mettre sur mes genoux et j’ai rampé vers mon camion mais il était mort ». 
Taylor a repris Conscience après un moment. Il était couché face contre terre sur l’herbe, les jambes de son pantalon était déchirées, il souffrait d’un mal de tête et ses jambes lui faisaient mal. Il avait la gorge endolorie et un goût amer étrange dans sa bouche. Il s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas se lever ni parler.  
Il a été évalué plus tard qu’il avait été inconscient pendant quinze ou vingt minutes. Il ne restait rien à voir dans la clairière, mais son chien courait aux alentours en aboyant comme un fou et il a remarqué qu’il y avait des marques dans la terre là où l’objet s’était trouvé.  
Se sentant faible et étourdi, et incapable de se mettre debout, il s’est traîné jusqu’à son pick up et a commencé à rouler. Mais il était tellement mauvaise forme qu’à un moment il a versé dans un fossé. Le petit camion étant coincé dans la boue, et il a dû marcher plus d’un mile, en trébuchant et tombant, pour atteindre sa maison de Livingston, au bord des bois de Dechmont. 
La police 
Son épouse a vu immédiatement qu’il a eu un accident ou avait été attaqué, et il a confirmé les deux, ajoutant que les attaquants n’étaient pas exactement humain.  
Elle a rapidement téléphoné au docteur, à la police, et à Malcolm Drummond, le patron du Bob Taylor, qui est arrivé à la maison pour entendre son histoire, quoique l’homme ait encore été sous le choc, avait un mal de tête et continuait à dire qu’il avait été « gazé ».  
Le docteur a envoyé Bob Taylor à l’hôpital, mais il en est sorti tout seul plus tard sans avoir été examiné. Il a souffert de mal de tête pendant des heures et a eu une soif terrible qui a duré pendant deux jours. Il a cependant a récupéré sans séquelles.  
Les officiers de police ont traité l’affaire sérieusement. Plutôt que de ricané, ils ont considéré le dossier comme celui d’une agression par une ou des personnes inconnues.  
Ils se sont rendus à la clairière avec Malcom Drummond. Ils ont trouvé le pick up de Taylor et également des marques en forme d’échelons dans le sol, dont Drummond a remarqué, « des marques sur la terre qui ont semblé indiquer que quelque chose était descendu verticalement et a fait ces impressions dans l’herbe ». Ils se sont interrogés d’abord sur la ressemblance avec des traces de bulldozer ou de lourdes machines, mais les entourant, il y avait quarante trous peu profonds qui correspondaient au récit du témoin au sujet des boules avec des pointes qui avaient rebondies vers lui. Ces marques correspondaient au cheminement des objets évoquant des mines marines.  
La police a clôturé l’endroit. Des photographies des traces ont été prises. Ils ont été totalement déroutés parce que les traces se trouvaient seulement dans un secteur. La terre autour du lieu de l’incident était molle mais aucun signe de traces d’arrivée ou de départ n’avaient pu être découvertes. Il n’y avait aucune indication de la façon dont n’importe quel véhicule qui aurait causé les traces pourrait être arrivé dans la clairière sans laisser les mêmes traces sur son chemin.  
Ils ont recherché parmi les entreprises locales n’importe quel objet qui pourrait avoir été piloté là. Les résultats de cette recherche ont encore été négatifs.  
Ils ont noté qu’aucun objet dans la clairière ne pourrait avoir été vu par d’autres témoins de la route voisine en raison des arbres. 
 
 
Malcolm Drummond a noté : 
« Il n’y a aucun doute dans mon esprit que ces marques ont été faites par par un objet plus lourd qu l’air parfaitement solide. Elles avaient été faites par une certaine machine qui était venue verticalement et s’était posée… Je ne crois pas du tout aux extraterrestres. La seule conclusion à laquelle je puis arriver est que cela doit avoir été un objet artificiel… une certaine sorte de machine secrète appartenant à un des services gouvernementaux ». 
Le sergent détective Tan Wark, un membre de l’équipe de police affectée au cas, a admis qu’il était fortement sceptique quand il a été envoyé vers les lieux, mais qu’avec son examen des quarante trous et des traces étranges de tracteur à chenilles il a été embarrassé. Il a vérifié tout l’équipement de sylviculture utilisé dans le secteur; aucun n’avait eu de correspondance avec les traces faites.  
Aucune indication du moindre trafic d’hélicoptère dans la région n’a été trouvée pour ce jour là, ni même pour le jour précédent. Une fouille du secteur autour de la clairière a été faite afin de voir s’il y avait des signes de n’importe quelle grue mobile qui pourraient avoir été employés pour déposer quelque chose dans le sol, mais rien n’a été trouvé. 
Le rapport de police disait : 
« Les marques ont indiqué qu’un objet de plusieurs tonnes s’était tenu là mais aucune information n’a été obtenue pour les expliquer ». 
Après les recherches, Wark n’avait plus aucun doute. Il a dit : 
« A mon avis, M. Taylor a véritablement rapporté ce qu’il a vu ou pensé avoir vu ». 
Il a de nouveau confirmé plus tard : 
« Nous sommes toujours déroutés… l’affaire n’est pas classée ». 
La police a envoyé le pantalon de Bob Taylor à Edimbourg pour analyse légale. Lester Knibb, un scientifique de la police, y a trouvé clairement des marques d’arrachage de chaque côté, conformes à l’histoire du témoin au sujet d’avoir été au niveau de la taille par les deux objets en forme de mines marines avec des pointes.  
Naturellement le laboratoire de police ne pouvait pas indiquer que ceci devrait prouver quoi que ce soit, mais Knibb a indiqué : 
« Les dommages pourraient avoir été causés de la manière que le témoin dit. Mais ils exigeraient quelque chose de mécanique. Ce n’était pas quelque provoqué par une décharge électrique ou un éclair de foudre« . 
A ce jour, le dossier de police reste toujours ouverts, les autorités locales ont marqué l’emplacement avec une plaque, qui a été volée depuis, et les pantalons déchirés sont maintenant dans les archives de BUFORA.  
Malcolm Robinson du groupe d’ufologie S.P.I Ecosse a étudié le cas et a passé de nombreuses heures avec Bob Taylor. 
Il a écrit : 
« S.P.I a pu avoir le pantalon porté par Bob ce jour là et les a fait examiner par des experts légaux. Ils sont d’une lourd et robuste matière de serge, semblable à ceux utilisés par les forces de police. Les test ont indiqué que les déchirures le tissu étaient conformées à l’application d’une force considérable dans une direction ascendante. Ce n’est pas en soi concluant, mais cela ajoute du crédit à l’histoire. Il devrait être noté que Bob est un homme terre-à-terre et ne donne pas dans la fantaisie et était considéré par ses collègues comme une personne fiable et stable ». 
 
Références : 
http://twitter.com/home?status=http%3A%2F%2Fdhyanchohan.unblog.fr%2F2007%2F…
_________________
Croire tout découvert est une erreur profonde; C'est prendre l'horizon pour les bornes du monde. Camille Flammarion


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Wed 10 Jul - 11:22 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Adama RDO75
Administrateur, Président-fondateur du RDO
Administrateur, Président-fondateur du RDO

Offline

Joined: 21 Mar 2011
Posts: 25,717
Localisation: Île de France - Citoyen du monde

PostPosted: Wed 10 Jul - 11:26 (2013)    Post subject: L'extraordinaire affaire Robert Taylor en Ecosse Reply with quote

J'ai écouté hier dans une émission sur les OVNIs en Europe qui passait sur National Géographic l'affaire Robert Taylor.

Elle est tellement intéressante, avec une enquête de la police qui aboutit sur le constat d'un mystère suite à l'analyse du pantalon de la victime.

Bonne lecture à tous.

Adama
_________________
Croire tout découvert est une erreur profonde; C'est prendre l'horizon pour les bornes du monde. Camille Flammarion


Back to top
Visit poster’s website
Adama RDO75
Administrateur, Président-fondateur du RDO
Administrateur, Président-fondateur du RDO

Offline

Joined: 21 Mar 2011
Posts: 25,717
Localisation: Île de France - Citoyen du monde

PostPosted: Wed 10 Jul - 11:29 (2013)    Post subject: L'extraordinaire affaire Robert Taylor en Ecosse Reply with quote




Vue d'artiste de la rencontre...



Le témoin à l'époque des faits
_________________
Croire tout découvert est une erreur profonde; C'est prendre l'horizon pour les bornes du monde. Camille Flammarion


Back to top
Visit poster’s website
jacksframboise
TEMOINS D'ORBES ET DE PHENOMENES CONNEXES
TEMOINS D'ORBES ET DE PHENOMENES CONNEXES

Offline

Joined: 03 Jun 2011
Posts: 11,568
Localisation: rhone

PostPosted: Fri 12 Jul - 09:16 (2013)    Post subject: L'extraordinaire affaire Robert Taylor en Ecosse Reply with quote

est ce qu'il y a eu des résultats d'analyseS pour le pantalon? là c'était une agression, pas de gentils E.T
_________________
nous ne connaissons du monde,que "l'idée"
qu'en forme notre conscience.
Emmanuel Kant


Back to top
Adama RDO75
Administrateur, Président-fondateur du RDO
Administrateur, Président-fondateur du RDO

Offline

Joined: 21 Mar 2011
Posts: 25,717
Localisation: Île de France - Citoyen du monde

PostPosted: Fri 12 Jul - 09:34 (2013)    Post subject: L'extraordinaire affaire Robert Taylor en Ecosse Reply with quote

Je l'ignore ce n'est pas clair, cela donne l'impression qu'ils ont constaté une déchirure du tissus très épais de ce pantalon de forestier. Mais rien n'est dit si quelque chose d'autre a été trouvé dans le tissu même. Apparemment c'est une trace fait avec quelque chose de contendant. Mais de substance il n'en est pas question officiellement.

Fraternellement
_________________
Croire tout découvert est une erreur profonde; C'est prendre l'horizon pour les bornes du monde. Camille Flammarion


Back to top
Visit poster’s website
jacksframboise
TEMOINS D'ORBES ET DE PHENOMENES CONNEXES
TEMOINS D'ORBES ET DE PHENOMENES CONNEXES

Offline

Joined: 03 Jun 2011
Posts: 11,568
Localisation: rhone

PostPosted: Fri 12 Jul - 10:14 (2013)    Post subject: L'extraordinaire affaire Robert Taylor en Ecosse Reply with quote

Okay Secret Défense..
_________________
nous ne connaissons du monde,que "l'idée"
qu'en forme notre conscience.
Emmanuel Kant


Back to top
hallali98


Offline

Joined: 29 Nov 2012
Posts: 1,052
Localisation: PAPEETE

PostPosted: Sat 10 Aug - 11:34 (2013)    Post subject: L'extraordinaire affaire Robert Taylor en Ecosse Reply with quote

Cette histoire est surprenante, il est dommage que des analyses plus poussées n'aient pas été menées. Sols, végétaux, vêtements de la victime... Mais on est en 1979, et apparemment dans une zone assez rurale. C'est déjà bien qu'une enquête ait eu lieu.  
_________________
CURIEUX


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    RESEAU NATIONAL DES ORBES C.F. - CONTACTS TEMOINS & ENQUÊTEURS - ORBES - PARANORMAL - UFOLOGIE Forum Index -> GROUPE UFOLOGIE DU R.D.O. -> PORTAIL DES CAS HISTORIQUES D'OVNI ET DES OVNIs EN DEBAT -> RR4 - RR5 LES ENLEVEMENTS ET LES DISPARITIONS All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group